Félicie Corre, créatrice de Chinoises by Voyageuses

Félicie Corre, créatrice de Chinoises by Voyageuses

Publié par Noémie Pauquet le

COMMENT TE DÉFINIS-TU ?

Je m'appelle Félicie et je suis Parisienne tout d'abord, mais finalement Chinoise de cœur. Tout cela s'est fait de manière tout à fait par hasard. J'ai habité toute ma vie à Paris, puis un beau jour, pour des raisons professionnelles et familiales, j'ai dû partir en Chine. Je suis tombée amoureuse de ce pays, et je pense que grâce à cette aventure chinoise (j'ai habité là-bas dix ans), je me suis encore plus ouverte au voyage et aux différentes cultures.

Cette expatriation m'a complètement ouverte sur le monde et m'a encore plus donné envie de voyager. Mon côté Parisienne est toujours là, évidemment, mais j'ai cette ouverture d'esprit, cette envie de variété et de voyage qui est toujours à mes côtés. C'est aussi pour cela que je suis, je pense, ouverte à tout ce qui se passe autour de moi.

J'ai un style assez éclectique tout en restant évidemment assez française, mais j'aime avoir des touches qui viennent de partout. Cela a toujours été le cas, même avant mon voyage en Chine. J'ai toujours aimé voyager et rapporter des choses de mes différents voyages. En arrivant là-bas, j'ai eu envie de porter ce que je voyais tout en le mélangeant à mon style parisien. C'est comme ça que j'ai créé Chinoises.

j'ai longtemps travaillé dans la communication pour une marque de luxe, je suis une communicante : j'aime rencontrer des gens, m'ouvrir à d'autres cultures, à d'autres pays. Puis, l'aventure Chinoises a commencé et m'a poussé à développer mon côté créatif.

 

RACONTE-NOUS COMMENT TU EN ES ARRIVÉE À CRÉER LA MARQUE CHINOISES ?

C'est en déménageant en Chine pour suivre mon mari et poursuivre ma carrière, que j'avais commencé à Paris dans la communication, que j'ai découvert ce magnifique pays, la Chine.

J'ai d'abord travaillé six ans chez Hermès en Chine, continuant ainsi mon parcours parisien dans la communication. Au bout de six ans, alors que je voyageais beaucoup dans le pays avec ma famille et que cette culture s'ouvrait à moi, j'ai découvert tout un univers que je ne connaissais pas du tout.

J'ai eu envie de porter tout ce que je voyais : les broderies des ethnies des montagnes, les phénix, les dragons… Toute cette imagerie, même les caractères chinois que je trouvais beaux et que j'avais envie de porter. Cependant, tout était trop traditionnel quand j'essayais de m'acheter une veste chinoise dans une boutique à Shanghaï.

C'est ainsi que j'ai eu l'envie et pris la décision de créer Chinoises, en adaptant cette Chine à mon style de française.

ON A REMARQUÉ LORS DE TA DERNIÈRE PARTICIPATION CHEZ POINT PHYSIQUE, UN NOUVEAU LOGO "BY VOYAGEUSES". QU’EST-CE QUE CELA SIGNIFIE ?

En effet, depuis cette saison, il y a une nouvelle étiquette qui dit "Chinoises by Voyageuses ». C'est une première étape vers un changement, une transition vers le nom « Voyageuses ». En fait, c'est aussi au pluriel, comme c'était "Chinoises", maintenant, c'est "Voyageuses".

L'idée est de m'ouvrir à d'autres cultures, de ne pas me cantonner à la Chine. Utiliser d'autres artisanats de différents pays, d'autres cultures, et, sur le même principe que pour Chinoises, ajouter une touche un peu différente pour que ce soit plus adapté à notre style d'occidentales.

C’est aussi avoir un vestiaire basique de vêtements de voyage, comme la veste, la combinaison, le t-shirt, des pièces qu'on aime toujours avoir dans sa valise quand on voyage. Ensuite, ce vestiaire sera ponctué de capsules de choses qui viennent d'autres pays, fabriquées dans le pays mis en valeur. Ces pièces viendront justement compléter notre vestiaire avec des éléments intemporels.

Je vais commencer par la Tunisie !

 

QUELLE EST TA PIÈCE COUP DE CŒUR DE TA COLLECTION ?

Pour cette collection, j'adore la robe Officier. J'aime bien revisiter des vestes d'uniformes, des vestes utilitaires ou des vêtements de travail de Chine.

C'est une robe chemisier, que je porte soit en robe, soit en tunique. Elle a deux pattes sur les épaules, est entièrement boutonnée de haut en bas, et possède deux poches plaquées.

J'ai toujours aimé ce qui est un peu masculin, féminin, et revisiter des uniformes puis y rajouter mon logo. C'est le cas de cette robe.

 

 

Je ne vais pas encore le présenter, mais dans un mois, je vais recevoir ma première création by Voyageuses.

Il s'agit des fameux t-shirts tunisiens, qui sont un classique : des t-shirts boutonnés, avec quelques boutons et des rayures. À l'origine, ce sont presque des sous-vêtements que les femmes utilisent en Tunisie depuis le début du siècle, qu'elles mettaient sous leurs vêtements de mariage, et qui se déclinent en plusieurs couleurs. Ça s'appelle un Fadhila. 

Pour le mois prochain, nous aurons le « Fadhila by Voyageuses ».

 

CONNAISSEUSE DE LA BELLE VILLE QUI EST SHANGHAÏ, AS-TU DES ADRESSES À NOUS PARTAGER POUR NOUS FAIRE VOYAGER ?

J'en ai plein. À Shanghaï, il faut absolument se balader dans l'ancienne concession française. Ce quartier est passionnant, non seulement pour son histoire, mais aussi pour son architecture très variée. Beaucoup de bâtiments ont été dessinés par des européens au début du 20e siècle. Les rues sont bordées de platanes plantés par les français pour s'abriter du soleil, et on y trouve des maisons Art déco, ainsi que des maisons qui donnent l'impression d'être en Nouvelle-Angleterre ou même en Espagne. Se balader dans ce quartier à vélo est une expérience à ne pas manquer.

Ginger by the Park est un restaurant fusion food avec une terrasse donnant sur un joli parc, parfait pour déjeuner dans l'ancienne concession française.

 

 

DinTaiFung Restaurant est réputé pour ses meilleures bouchées vapeur.

 

 

 

Retrouvez la marque CHINOISES by Voyageuses sur leur e-shop https://www.chinoises.fr/

← Article précédent Article suivant →

News

RSS
LA PRESSE EN PARLE - SHOWCASE MAGAZINE

LA PRESSE EN PARLE - SHOWCASE MAGAZINE

Par Noémie Pauquet

"Et si on rencontrait le créateur de la petite robe que l'on convoite dans la vitrine ? Chez Point Physique, li y en a pour...

Plus
Marie Debré, créatrice de Chapitre

Marie Debré, créatrice de Chapitre

Par Noémie Pauquet

"J’ai eu envie d’un foulard... doux, enveloppant, au dessin raffiné, qui pourrait se marier facilement avec une majorité de pièces de ma garde-robe, et que...

Plus